Les règles du poker Razz

Le Razz est apparenté au Stud, car à la différence de certaines variantes il n’y a pas de blinds, pas de boutons ni de cartes communes. Chaque joueur reçoit un total de sept cartes, dont quatre sont visibles par l’ensemble des joueurs.

Le but du Razz poker est de constituer la moins bonne combinaison de cartes, contrairement au Stud à 7 cartes classique. On ne peut pas dire qu’avoir une paire soit un bon jeu, bien au contraire, alors avoir un carré dans son jeu est considérée comme “poubelle”. La combinaison la plus forte se compose de A,2,3,4,5, que l’on appelle “roue”. Le coup débute par une mise de celui qui a la carte la plus forte, ici : le roi de Pique. La combinaison de cartes visibles la plus faible continue le coup, pour les quatrième, cinquième, sixième et septième “avenues”. Comme au Poker traditionnel, on montre son jeu au dernier tour d’enchère, et on détermine la main la plus basse.

Il faut lire le jeu de façon décroissante, c’est à dire que le nombre le plus bas est gagnant. Par exemple : As, 3, 4, 7 et 8 donnent 87431. Ou encore 2,4,5,6 et 7 font 76542. Dans ces exemples, la seconde main est la plus basse. Si tous les participants restants ont une paire, c’est donc la paire la plus basse qui remporte le coup.